Jean-Jacques Flahaux

En séance plénière de la Chambre ce jeudi, la proposition de résolution de Jean-Jacques Flahaux, député fédéral MR, encourageant le gouvernement belge à défendre une position ambitieuse lors des négociations et de la conclusion du renouvellement de l’Accord de Cotonou, a été adoptée à une très large majorité.

Cet accord liera pour vingt nouvelles années (2020-2040) l’ensemble des pays de l’Union européenne et la plupart des pays d’Afrique-Caraïbes-Pacifique (ACP).

Il s’agit d’établir un véritable partenariat basé sur les droits de l’Homme, l’État de droit et la démocratie entre tous ces pays. Le critère de conditionnalité est évidemment fondamental. Il importe par ailleurs de tirer le meilleur parti des règles du commerce international et des nouveaux engagements de la communauté internationale en matière d’objectifs de développement durable, favoriser le développement du tissu entrepreunarial et les infrastructures nécessaires. Enfin, il convient d’établir des solidarités politiques entre les pays de l’UE et d’ACP sur des thèmatiques comme le maintien de la paix, la lutte contre la pauvreté, la gestion humaine de l’immigration, le réchauffement climatique et la lutte contre le terrorisme.

Jean-Jacques Flahaux souhaite désormais que « la Belgique entraîne ses partenaires européens et ACP vers la conclusion d’un accord ambitieux pour ces vingt prochaines années. Ambitieux en matière de solidarité politique, de développement équilibré et de respect des accords de Paris sur le climat. »