Jean-Jacques Flahaux

Ce 30 mars, en séance plénière du Parlement, Jean-Jacques Flahaux, député fédéral MR a interrogé le Premier Ministre Charles Michel sur l’avenir des relations entre la Belgique et l’Europe avec le Royaume-Uni, après le retrait britannique de l’Union européenne.

S’il est évident que le maintien d’excellentes relations bilatérales entre la Belgique, l’UE et le Royaume-Uni sont primordiales, il importe toutefois d’envoyer un message clair à nos amis Britanniques.

« Il est clair que si nous devons maintenir des relations bilatérales excellentes avec le Royaume-Uni, il faut aussi dire à Madame May: It’s not possible to have the butter and the money from the butter », a tenu à préciser Jean-Jacques Flahaux. « Le Royaume-Uni ne peut pas être mieux loti hors de l’Union européenne qu’en son sein. Le statut, même de partenaire proche à travers la conclusion d’un traité de libre-échange, ne peut en effet être meilleur que celui de membre plein et entier ».

Denis Ducarme, Chef du groupe MR au Parlement, insiste, « il ne faut pas que les négociations autour du Brexit fassent la part trop belle à ceux qui quittent l’Union Européenne. Ce serait un signal parfaitement destructeur pour l’Union. La Grande-Bretagne ne profitera plus des nombreux avantages qu’elle avait au sein de l’Union. Elle ne les aura plus en dehors ».

Le Groupe MR suivra le dossier avec une attention particulière et la ferme volonté que les négociations aboutissent à un accord en ce sens.