d_13

D’un naturel dynamique et enjoué, je partage mon temps entre le Parlement fédéral, la Commune d’Ouffet, dont je suis Bourgmestre, et ma famille. Mon agenda est souvent bien rempli et j’entends mener mes fonctions de Députée et de Bourgmestre avec efficacité et disponibilité ! Je suis heureuse de mon parcours communal et fière de la confiance que les citoyens ont placé en mon action politique ! Durant 10 ans, j’ai exercé la fonction de Députée wallonne et désormais, depuis les élections du 25 mai 2014, j’exerce au sein du Parlement fédéral mon mandant de Députée. Je m’y sens pleinement épanouie.
Les matières qui composent les commissions au sein desquelles je suis effective, sont passionnantes et variées. Tour à tour c’est le secteur de l’énergie, les PME, l’e-commerce, la TVA sur les livres numériques, les indépendants, l’agriculture…. qui occupent mon travail. La diversité des dossiers me réjouit et je poursuis mon engagement politique avec d’autant plus d’enthousiasme !

Très concrètement, voici deux dossiers sur lesquels je me suis penchée dernièrement :

– Grâce à internet, il est possible aujourd’hui de faire ses courses le soir, dans son fauteuil, et de réceptionner ses achats quelques heures plus tard. Cette pratique entraîne forcément des besoins particuliers en personnel pour les entreprises d’e-commerce. Or, la Belgique est à la traîne en la matière… Ce qui indubitablement entraine des fuites financières vers nos pays voisins qui, eux, autorisent le travail de nuit en matière d’e-commerce. Les entreprises belges du commerce électronique et celles d’autres pays qui sont actives sur le marché belge voient leurs activités entravées du fait qu’elles ne peuvent pas occuper de personnel après 20 heures.

– En Belgique, les livres « papier » bénéficient d’un taux réduit de la TVA de 6% au lieu des 21% habituels, car ils sont considérés comme des biens de première nécessité. Ce qui n’est pas le cas des livres numériques. Eux sont considérés comme des services, taxés à hauteur de 21%. J’estime qu’il s’agit là d’une ineptie et c’est tout logiquement que j’ai déposé, à la Chambre, une proposition de résolution qui demande, en substance, que le gouvernement instaure un taux identique – et réduit – de TVA pour les livres, qu’ils soient numériques ou faits de papier. C’est une question de bon sens et ça va dans le sens de la promotion de la lecture. Qui plus est, l’impact budgétaire n’est pas énorme.

Une matière qui me tient également particulièrement à cœur concerne l’agriculture. Bien que ces matières soient essentiellement régionalisées, il y a des balises importantes qui sont mises en place au niveau fédéral. Que ce soit au travers l’AFSCA ou de la Santé publique, je concentre également mon action pour un secteur composé d’hommes et de femmes qui connaissent la valeur du travail quotidien et des enjeux de la terre ! Parfois décrié, souvent méconnu ou caricaturé, c’est une profession qui mérite notre soutien et ce, à tous les niveaux de pouvoir. C’est pourquoi, aux côtés de notre Ministre de l’Agriculture, Willy Borsus, je veux soutenir le monde agricole !

Afin d’assurer mon travail le plus efficacement, je ne perds jamais de temps… Et ma voiture est mon second bureau. Bien entendu, le bluetooth est mon allié efficacité dans ces moments là…

Quoiqu’il arrive, je suis disponible, j’ai été élue pour être un relais citoyen et je m’engage à respecter le mandat qui m’a été confié en ce sens.

Au plaisir de vous croiser et de partager quelques bons moments avec vous !