d_16

Issue d’une famille jemeppoise, je suis née en 1977 à Namur. Mes parents se sont toujours investis dans la vie associative et notamment au sein du club de football de Moustier. C’est ainsi que j’ai toujours voué un attachement viscéral et profond à cette terre qui m’a vue grandir. J’ai vécu dans une famille où l’on m’a appris les valeurs du travail, du service à autrui et de la générosité. Mon compagnon et moi tenons à offrir ces mêmes racines et valeurs à notre fils Sacha.

C’est également de cette manière que s’est forgée mon envie de m’investir dans la vie communale de Jemeppe : Un besoin d’être actrice et non spectatrice du développement de ma ville, ma région. C’est en 2000, forte de convictions libérales bien ancrées, que je me suis lancée en politique à l’occasion des élections communales : j’ai commencé à siéger comme Conseillère MR dans l’opposition et cette passion ne m’a jamais quittée depuis.

En 2006, j’ai été élue conseillère provinciale. Un nouveau défi à relever et une expérience très positive. J’en retiens surtout la force du positionnement d’un territoire sur l’échiquier politique et le rôle majeur de supracommunalité de l’Institution provinciale, au service des citoyens et des communes.
Parallèlement à ces engagements locaux, j’ai eu la grande chance d’être la collaboratrice de Charles Michel, pendant 11 ans. Quelle extraordinaire leçon de vie que de travailler pour notre actuel 1er Ministre. Je le remercie infiniment pour tout ce que j’ai pu apprendre à ses côtés.

En 2010, j’ai eu le privilège d’être désignée Présidente du Conseil provincial. Mais ce qui me touche le plus, c’est d’avoir été la première femme libérale à occuper ce poste. Cette fonction, je l’ai exercée avec la rigueur et le professionnalisme dont j’ai pu m’imprégner en travaillant aux côtés de Charles Michel. Ma priorité a toujours été de veiller à ce que chaque Conseiller puisse exercer librement son mandat dans le respect de ses opinions.
2012, année électorale clé pour la Commune de Jemeppe-sur-Sambre : le MR revient enfin dans la majorité. Après des années de socialisme à Jemeppe, une coalition nouvelle et rajeunie ouvre la porte du changement !

Devenir maman et bourgmestre, voilà peut-être l’un des défis les plus difficiles de ma carrière mais certainement le plus beau. Dorénavant, je peux mettre mon enthousiasme à travailler au quotidien pour améliorer la qualité de vie et le cadre de vie des habitants de Jemeppe.

Une nouvelle page de ma vie s’est ouverte en 2014. Suite au retrait de la vie politique de la Ministre Sabine Laruelle, j’ai obtenu la 2eme place sur la liste MR au fédéral. Plage éligible qui me vaut l’immense joie d’avoir été élue Députée fédérale. Jeune Députée-Bourgmestre, j’ai aujourd’hui la chance de siéger notamment au sein de la Commission des affaires sociales où les débats et travaux portent sur des questions majeures pour nous tous en tant que citoyens belges.

C’est ainsi que l’emploi, la garantie de la pérennité de notre système de sécurité sociale, les politiques liées aux personnes handicapées sont mes priorités. J’ai également été désignée par la Chambre des Représentants comme observateur au Comité National des Droits de l’Enfant. Une matière qui revête un intérêt particulier à mes yeux de jeune maman.